Bienvenue sur le Site Officiel de Loïc Silve

Le Manifeste pour l’Enfance

0 Flares 0 Flares ×

A l’occasion des élections présidentielles de 2012 en France, l’UNICEF France a publié « un manifeste pour l’enfance ». Celui-ci appelait les différents candidats à s’engager publiquement en faveur des enfants et des adolescents.

Dans le cadre de son mandat l’UNICEF France veille au respect et à la meilleure prise en compte possible de la convention relative aux droits de l’enfant sur le territoire national.

Le « manifeste pour l’enfance » présentait dix propositions pour appeler le futur président de la République a mener une véritable politique globale de l’enfance. (Voir les 10 Engagements ci-dessous).

En 2012 j’étais Jeune ambassadeur de l’UNICEF au sein du comité départemental des Hautes-Alpes, présidé à l’époque par Régine Bon. Lors de la présentation nationale du manifeste par Jacques HINTZY, Président du comité français de l’UNICEF, j’ai été invité dans les studios des radios Alpes 1 et Fréquence Mistral afin de relayer cette action.

Par la suite j’ai entrepris de présenter le document à mes groupes de pair au Lycée Aristide Briand et au collège Achille Mauzan de Gap.J’ai aussi arpenté les rues du marché de la ville afin de sensibiliser la population.

Je suis également parti à la rencontre des élus locaux ainsi que des candidats aux élections législatives des deux circonscriptions des Hautes-Alpes.

J’ai assisté à différents meetings de soutien aux candidats à la présidentielle, j’ai pu personnellement présenté le manifeste à des personnalités nationales venues dans le département pour l’occasion. (Voir photos ci-dessous)

Mon implication et mon engagement sur ce projet m’ont permis de récolter plus de cinq cent signatures et de très bons souvenirs Ce fût une expérience formatrice et constructive.

 

LES 10 ENGAGEMENTS du Manifeste pour l’Enfance de l’UNICEF France :
  unicefenfants2012 

Source des 10 Engagements et des deux bananières : UNICEF France                                     (Retrouvez plus de détails sur le site UNICEF France)

01/ Pour une politique nationale de l’enfance ambitieuse                                                        La création d’un Ministère de plein droit à l’enfance et à l’adolescence, d’un observatoire national de l’enfance et d’une délégation parlementaire dans chacune des chambres du Parlement. L’élaboration d’un code de l’enfance.

02/ Pour protéger les droits des enfants fragilisés par la pauvreté                                  Une meilleure prise en compte, dans les politiques publiques, des droits des enfants les plus fragilisés par la pauvreté et l’exclusion sociale. La création d’un droit à la compensation de la pauvreté des enfants pour favoriser leur accès à la cantine scolaire, aux sports et aux loisirs, à la santé, aux technologies numériques…

03/ Pour un véritable droit à la santé des enfants                                                                La définition d’une politique globale de santé et de prévention en direction des enfants de 0 à 18 ans. Elle doit préserver la spécificité des professionnels de la santé infanto-juvénile, assurant un accès équitable à la prévention et aux soins à chaque enfant, y compris dans les DOM et TOM, valorisant la médecine scolaire, garantissant l’accueil de la petite enfance, renforçant la prise en charge des troubles psychologiques et des adolescents en souffrance.

04/ Pour une école française fondée sur l’équité                                                                  La réaffirmation de l’école comme lieu d’apprentissage des droits et de participation des enfants, mais aussi comme un espace d’équité, garantissant à chacun, quelle que soit son origine, les mêmes chances de réussite. Des réponses adaptées et concertées pour lutter contre la violence à l’école.

05/ Pour une réelle politique en faveur des enfants en situation de handicap                  Le respect des droits des enfants en situation de handicap leur permettant de se développer, de s’épanouir et de s’intégrer le mieux possible dans la société. Le renforcement de la formation des personnels et des moyens alloués à la prise en charge du handicap chez les enfants, l’accès aux lieux d’accueil de la petite enfance, à l’école dès la maternelle ainsi qu’aux structures spécialisées.

06/ Pour une justice des mineurs respectueuse des droits de l’enfant                            Une pause législative et l’engagement sans délai d’une réflexion concertée sur la prévention de la délinquance des enfants et des jeunes, son traitement civil et pénal, le suivi post-sentenciel, la définition d’une politique nationale globale et la définition d’un plan d’actions d’envergure, approuvé par le Parlement et doté de moyens suffisants. La spécificité de la justice des mineurs doit être préservée.

07/ Pour le droit des enfants à l’expression et à être entendus                                          La mise en œuvre du droit à l’expression et à la participation des enfants et des jeunes ainsi qu’une réelle prise en compte de leurs opinions dans les politiques qui les concernent, notamment à travers la généralisation des Conseils des jeunes dans les municipalités, la possibilité pour les enfants et les jeunes non majeurs de créer une association, l’apprentissage des droits de l’enfant et le renforcement de la participation à l’école.

08/ Pour protéger les droits des enfants migrants sur le territoire français                    Une meilleure prise en compte des droits de l’enfant dans les politiques migratoires de la France. La situation critique des mineurs étrangers isolés, particulièrement vulnérables, appelle une réponse concertée, à l’échelle nationale et européenne. Une attention particulière doit être portée aux enfants migrants en Guyane et à Mayotte.

09/ Pour une adoption internationale respectueuse et protectrice des enfants dans les situations exceptionnelles                                                                                                      La mise en œuvre d’un moratoire en vue de geler les adoptions d’enfants par des familles françaises, effectuées dans l’urgence, lors de catastrophes ou de conflits mettant à mal l’organisation administrative du pays d’origine.

10/ Pour une coopération internationale centrée sur l’enfant                                              Le renforcement de l’aide publique au développement et son orientation en faveur des femmes et des enfants les plus défavorisés. L’élargissement de la palette de financements innovants pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement en 2015.

Source des 10 Engagements et des deux bannières: UNICEF France                                         (Retrouvez plus de détails sur le site UNICEF France)

423580_167169843402988_558563387_n

Les Photos avec les Personnalités :

Ci-dessous quelques photos avec des personnalités que j’ai rencontré.                                       Crédits Photos : Loïc Silve

01/ Elle a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Madame Michèle Alliot-Marie, ancienne Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et  européennes.
 

02/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                      Monsieur Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social.                          Député de l’Indre, Maire d’Argenton-sur-Creuse.                                                                Ancien Ministre de l’Economie et des Finances.

03/ Elle a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
 Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

04/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France
Monsieur Pierre Moscovici, Ministre de l’Économie, des Finances
et du Commerce extérieur.
Ancien Ministre, Directeur de Campagne de François Hollande.

05/ Ils ont signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                  Monsieur Rémi Roux Président des Jeunes Socialistes des Hautes-Alpes.

06/ Elle a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                  Madame Karine Berger, Députée de la 1ère circonscription des Hautes-Alpes.

07/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                      Monsieur Joël Giraud, Député, de la 2e circonscription des Hautes-Alpes.

08/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Monsieur Christian Picquet, fondateur de la Gauche unitaire.                                                    Porte Parole du Front de Gauche.

09/ Ils ont signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Madame Clémentine Autain, porte parole de Monsieur Jean Luc Mélenchon.
Monsieur Jean-Claude Eyraud, candidat du Front de Gauche aux élections législatives de la première circonscription des Hautes Alpes en 2012.

10/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                      Monsieur Pierre Villard, ancien Président du Mouvement de la Paix.

11/ Ils ont signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Madame Henriette Martinez, ancienne députée de la 1ère circonscription des Hautes-Alpes.  Présidente de l’UMP Hautes-Alpes.                                                                                Monsieur Jean Cointe, ancien suppléant d’Henriette Martinez et candidat aux élections législatives de la 1ère circonscription des Hautes-Alpes en 2012.

12/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Monsieur Jean-Yves Dusserre, ancien Président du Conseil Général des Hautes Alpes.

13/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.
Monsieur Jean-Louis Bianco, ancien Président du Conseil Général des Alpes-de-Haute-Provence.

14/ Elle a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                  Madame Chantal Eymeoud,  Maire d’Embrun, ancienne candidate aux élections législatives de la 2ème circonscription des Hautes-Alpes.

15/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                       Monsieur Gérard Fromm, Maire de Briançon.

16/ Il a signé le Manifeste pour l’enfance de l’UNICEF France.                                                      Monsieur Auguste Truphème, ancien Maire de Laragne-Montéglin.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 0 Flares ×
0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 0 Flares ×